Sauvetage extrême dans la Golden race par le patrouilleur des Affaires Maritimes Osiris

IMPORTANTE MOBILISATION POUR LE SAUVETAGE DE DEUX VOILIERS EN PERDITION DANS L’OCÉAN INDIEN

Le voilier de 10 mètres Thuriya, qui participait à la Golden Race (50e anniversaire d’une course autour du monde de 30.000 miles en solitaire, sans escales ni assistance avec 19 participants, dont le départ eut lieu aux Sables d’Olonne le 1er juillet 2018), avec à son bord le skipper Tomy Abhilash , 39 ans, commandant de la marine indienne, a démâté dans des conditions de mer extrêmes (vent à 50 nœuds, creux de 9 mètres) alors que l’embarcation se trouvait dans le Sud de l’Océan Indien, à 47 miles au sud du volcan inhabité de Saint-Paul et à 100 miles de l’île Amsterdam, dans la zone d’intervention du Joint Rescue Coordination Center (JRCC) australien.

Le CROSS de la Réunion a contacté vendredi 21 septembre le patrouilleur des Affaires Maritimes Osiris qui effectuait dans les eaux des îles Kerguelen sa dernière mission de surveillance de pêche avant d’être désarmé. Le navire est arrivé  sur zone le lundi 24 septembre.

Par ailleurs, un avion civil australien, parti de Perth a survolé Thuriya ainsi que le Hanley Energy Endurance dont le skipper irlandais Gregor McGuckin signalait également son démâtage et l’établissement d’un gréement de fortune. Les deux bateaux étaient proches l’un de l’autre.
Un second avion P8 (version militaire du Boeing 737) australien, parti de la Réunion a survolé la zone le dimanche 23 septembre à 13 heures (HL). La Marine indienne a mobilisé un avion identique en transit vers l’île Maurice, qui a localisé le  Thuriya, en observant que son gréement était en suspension le long du bord.
Le dimanche 23 septembre, le JRCC a fait appareiller de Perth-Freemantle la frégate HMAS Ballarat équipée d’un hélicoptère lourd , prévue sur zone le jeudi 27 septembre.

Le 24 septembre 2018, le patrouilleur des affaires maritimes  Osiris  a pu procéder à l’embarquement sur civière à son bord du skipper indien Tomy Abhilash du voilier  Thuriya , à 55 milles nautiques dans le Sud-Est de l’île de Saint-Paul lors de cette opération. Le marin était conscient et une consultation médicale avec le centre de consultation médicale maritime de Toulouse a été organisée afin de lui fournir un traitement médical approprié.

©TAAF

Le patrouilleur a poursuivi sa route pour récupérer un second skipper, Gregor McGuckin de nationalité irlandaise, qui participait également à la course et dont le voilier  Hanley Energy Endurance avait également démâté et qui demandait à être évacué en raison de l’état de son voilier. Le skipper a été récupéré à 16h15 (heure locale) à 57 miles nautiques au sud de l’île de Saint-Paul.

 L’Osiris  a fait  route vers l’île d’Amsterdam pour une prise en charge temporaire des naufragés par le médecin du district des TAAF.

Dans un deuxième temps, la frégate australienne HMAS Ballarat assurera de Gregor McGuckin et son rapatriement vers l’Australie. Quant au skipper Tomy Abhilash gravement blessé, il doit être rapatrié par la frégate INS Satpura de la Marine Indienne. Cette solution garantit une prise en charge médicale lourde plus rapide qu’un transit de « L’Osiris » avec le marin blessé vers la Réunion.

Source : Imazpress, la Réunion 24 sept. 2018,  Damien Raveleau FR3 Pays de la Loire et les TAAF.

Publicité
Publicité