8 ans de prison pour Gilles Le Guen

L’ancien Hydro Gilles Le Guen (Marseille, 1976), 60 ans, vient d’être condamné le 15 mai à 8 ans de prison par le Tribunal correctionnel de Paris, déclaré coupable d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.
Gilles Le Guen avait rejoint les rangs d’Al-Quaida au Maghreb islamique (AQMI) et  participé en janvier 2013 à l’offensive des islamistes sur la ville de Diabali. Il avait été arrêté le 29 avril 2013 par les Forces spéciales françaises au Mali et décrit par Jean-Yves Le Drian comme « un paumé qui devient terroriste » : dans une vidéo publiée fin 2012, il avait mis en garde l’ONU ainsi que les Présidents français et américain contre toute intervention militaire au Mali.
Gilles Le Guen, qui avait opté pour un changement de vie radical avec femme et enfants dans le Sahara, aura chèrement payé sa dérive jihadiste.

Capture d’écran You Tube Gilles Le Guen

Capture d’écran You tube

Publicité