À Port-la-Nouvelle (Aude) 12 bateaux et leur histoire exposés

À travers l’exposition de peinture qui leur est consacrée à l’Office de Tourisme, vous pourrez voir de magnifiques toiles et découvrir le vécu de ces bateaux, dont certains ont connu une fin tragique comme le «Tokiwa», l’«U 36» construit en 1914 et coulé en 1915, le cuirassé «Richelieu» construit à partir de 1935, et le mythique «Titanic» qui sombra lors de son voyage inaugural en 1912.

Douze bateaux sont présentés, entre autres le «Shigizan Maru», un paquebot japonais construit en Hollande en 1896 qui assura la ligne New York-Gênes. En 1917, il heurte une mine déposée la veille par un sous-marin allemand. Il coule en une heure mais l’ensemble des passagers et des membres d’équipage sera sauvé. Le navire s’est cassé en deux et repose par 26 m de fond entre Port-la-Nouvelle et Leucate. Il est connu sous le surnom du Japonais. Long de 107,80 m de long sur 11,40 m de large, soit 2 828 tonneaux, il est bien connu des plongeurs. Son ancre est exposée à l’Office de Tourisme.

Publié le 09/07/2016 La Dépêche du Midi

 

Publicité
Publicité