14 éme édition des Assises de l’économie de la mer

La 14e édition des Assises de l’économie de la mer s’est tenue à Brest, les 27 et 28 novembre. Axée autour de l’innovation maritime, les 80 intervenants ont présenté leurs ambitions et les avancées majeures du secteur devant une assemblée moins importante que les éditions précédentes. Cette édition 2018 des Assises de la Mer a malheureusement subi les imprévus de l’actualité ne permettant pas la présence d’Élisabeth Borne et d’Annick Girardin, et probablement découragé un certain nombre de participants de rallier Brest.

Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français, dans son rôle de fédérateur du monde maritime, a ouvert cette édition par un discours classique sur l’ambition maritime : «  Notre devoir collectif d’ambition maritime est de mobiliser toutes les forces économiques et environnementales pour construire une croissance bleue durable ».

Discours ouverture des Assises

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire a ouvert la deuxième journée avec un discours axé sur le développement des activités maritimes. Il est venu apporter le soutien du gouvernement aux acteurs du maritime.

Il a abordé les sujets du moment, sans apporter aucune annonce significative : Brexit, fusion des ports, Énergies Marines Renouvelables (EMR), transition énergétique du secteur maritime, Europe etc .

Alors qu’il avait quitté la scène, François de Rugy est remonté prendre le micro pour une passe d’armes en réponse aux propos de représentantes de la filière EMR regrettant l’absence d’actions de l’État qui remet en cause toute une stratégie industrielle. « Je suis venu aussi ici confirmer les engagements du gouvernement pour développer les énergies marines renouvelables, les éoliennes en mer avec des projets qui n’avaient jamais réussi à sortir, que nous avons relancés et qui pourront pour certains être mis en service d’ici 2022, mais aussi d’autres projets pour le futur ».

Assises de l’Économie de la MER ˆ BREST les 27 et 28 novembre 2018. François de Rugy réponds à la problématique des Energies marines renouvelables
©JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Karmenu Vella, commissaire européen en charge de l’Environnement, des affaires maritimes et des pêches, a félicité dans son discours :« Les entreprises françaises sont des leaders mondiaux de l’économie bleue. La France possède des instituts scientifiques parmi les meilleurs. »

Quant au président de la région Bretagne, Loig Chesnais-Girard, il a rappelé que la mer est l’adrénaline des Bretons : « La mer donne son identité à la Bretagne, participe à la fondation de ses cultures et a forgé notre manière de vivre, notre ouverture sur le monde ! ». Une certitude, la région Bretagne s’investit dans la recherche et l’innovation maritime dans tous les secteurs.

En dehors des conférences et ateliers, ces deux journées sont toujours l’occasion de nouer des rencontres et des échanges riches entre tous les acteurs du monde maritime.

Rendez-vous les 3 et 4 décembre 2019 à Montpellier pour la 15 éme édition des Assises de l’économie de la mer.

 

 

 

Publicité
Publicité