Arraisonnement d’un navire norvégien par la marine israélienne

Le 29 juillet, en toute illégalité, la marine israélienne a arraisonné dans les eaux internationales le navire Al-Awda, un des navires d’une «flottille de la liberté» battant pavillon norvégien, qui se dirigeait vers Gaza pour alerter sur la situation des habitants de l’enclave palestinienne. Après l’interception musclée du navire, ce dernier a été contraint de faire escale dans le port israélien d’Ashdod, plusieurs personnes du bord, dont le capitaine norvégien et une Française de 68 ans, ont été mises en prison pendant deux ou trois nuits, puis relâchées. A ce jour, seule la Norvège a émis de vives protestations, et dénonce les scènes de violence commises par la marine israélienne.

Chaque été, des navires affrétés par des ONG tentent de forcer le blocus de la bande de Gaza, afin d’attirer l’attention des médias et indirectement des états, sans grand succès vu l’absence de réaction à l’arraisonnement du navire norvégien.

Publicité
Publicité