Brittany Ferries passe le Connemara sous pavillon français

Le mercredi 6 novembre, Brittany Ferries  a annoncé l’immatriculation du navire Connemara sous premier registre français, portant à 11 le nombre de navires Brittany Ferries naviguant sous pavillon tricolore.

111 emplois créés

Le Connemara a rejoint la flotte en mai 2018. D’abord sous pavillon chypriote, il a permis la création de la toute première liaison maritime entre l’Irlande et l’Espagne. La compagnie s’était alors engagée au transfert du Connemara au premier registre français avec un équipage de marins français, après deux ans d’exploitation.

©BF

Cet engagement a été tenu avec six mois d’avance et engendre la création de 111 emplois, dont 25 officiers (Équivalent Temps Plein).  Il est remplacé par son sister-ship, le Kerry sur la ligne Irlande Espagne, sous pavillon chypriote.

 » Nous sommes  fiers de cette annonce « , déclare Christophe Mathieu, Président du Directoire.  » Malgré l’incertitude économique actuelle liée au Brexit, Brittany Ferries réaffirme son engagement à long terme en faveur du pavillon français et confirme sa position de premier employeur de marins français « .

 » Une fois encore les actionnaires du groupe tiennent non seulement leur parole mais poursuivent, comme au premier jour,  le maillage de l’Arc Atlantique dans l’objectif de l’aménagement des territoires « , se félicite Jean-Marc Roué, Président du Conseil de Surveillance Brittany Ferries.

 

4 nouveaux navires dans les 4 ans à venir

Les contrôles réglementaires auront lieu à Santander, le 11 novembre, par les Affaires Maritimes puis le 12 par les autorités irlandaises, espagnoles, anglaises et françaises.
A la suite de ces inspections, le Connemara va naviguer pour la première fois sous pavillon français le 13 novembre au départ de Santander dans le nord de l’Espagne vers Portsmouth, au Royaume-Uni.
D’abord affecté à la ligne Cherbourg à Poole en remplacement du Barfleur lors de son arrêt technique au mois de décembre, il opérera ensuite entre Le Havre et Portsmouth à partir de  janvier 2020,.

Après le Connemara, 4 nouveaux navires battant pavillon français entreront en service au cours des quatre prochaines années dans le cadre d’un programme de renouvellement de la flotte de la Compagnie évalué à 550 millions d’euros. Le navire Honfleur sera livré par le chantier naval allemand FSG en 2020 pour opérer sur la ligne la plus fréquentée de la Compagnie, Caen/Portsmouth. Suivront trois navires de type « E-Flexer », le Galicia fin 2020, le Salamanca en 2022 et le Santoña en 2023 qui desserviront les lignes longues entre le Royaume-Uni et l’Espagne.

Publicité
Publicité