Collision entre un navire de pêche et un gazier sur la rade du Havre

Le vendredi 15 juillet vers 02h10 le navire de pêche Gros Loulou basé à Port en Bessin a percuté le gazier Waasmunster au mouillage en zone d’attente N°3 sur la rade du port du Havre.

Une brèche dans la coque a entrainé l’envahissement d’une maille vide transversale située sur l’avant du château.

Le Waasmunster a été construit en 2014, battant pavillon belge, 174 m de long pour un DWT de 37500 t. Le Gros Loulou est un chalutier de 16 m, habitué de la zone du port du Havre. Ce dernier a rallié par ses propres moyens son port d’attache.

Une opération d’évaluation et d’assistance est en cours, coordonnée par le CROSS Jobourg. Le CROSS a mobilisé de nombreux moyens. L’Abeille Liberté est arrivée peu avant 09h sur place. Le remorqueur portuaire VB Gascogne de Boluda (VB 22 équipé pour le remorquage d’assistance) ainsi que la vedette SNSM du Havre sont également sur zone. Le PREMAR Cherbourg a hélitreuillé une équipe d’évaluation sur le Waasmunster, qui a été rejoint par une équipe de pompiers. Un pilote du Havre a également été mis à bord par l’hélicoptère de la station de pilotage.

La pompe d’asséchement du Waasmunster n’étalant pas la voie d’eau, des moyens de pompage ont été fournis par l’Abeille Liberté et le chasseur de mine Croix du Sud également dépêché sur place.

Le navire a rejoint l’après-midi son poste de déchargement à l’amont de l’écluse François 1er, après la mise en place d’une plaque magnétique sur la brèche  par les plongeurs du chasseur de mines  Croix du sud, hélitreuillés à bord du Waasmunster. La  brèche située environ 1,2 m sous la flottaison est de 50×70 cm. Le transit s’est effectué à vitesse réduite, pour éviter que la plaque bouge. Le navire était accosté peu avant 20h au poste Sogestrol 1 pour le déchargement des 18000 t de butane transportées.

Reste la question de la veille à bord du navire de pêche qui ne devait pas être effective… Gros Loulou s’était assoupi!!!

Gros Loulou dort

Publicité
Publicité