Décès d’Yves Perrin, ancien patron de Delmas et d’Armateurs de France

Yves Perrin, vient de nous quitter  à l’âge de 64 ans, après sept ans d’une absence terriblement tragique. Il nous avait en fait déjà quittés en novembre 2006 à la suite d’un accident chirurgical à l’hôpital, qui le plongea dans un long coma.

Il était alors le directeur général de Delmas depuis 1999 et venait d’être élu président d’Armateurs de France.

Né au Maroc, où son père était en poste dans l’administration française,  il y séjourna jusqu’à l’âge de 6 ans. Il retourna en Afrique du Nord en coopération, puis partit pour les Antilles françaises en 1974 comme directeur commercial et administratif de l’agence maritime Plissonneau & Cie à Fort-de-France.

En 1979, il revint en métropole pour entrer aux Chargeurs Réunis comme responsable des opérations de la ligne Antilles-Guyane. Une belle carrière maritime l’y attendait, puisqu’il prit rapidement de hautes responsabilités, traversant brillamment de nombreux changements d’actionnaires. Il côtoya ainsi successivement Francis Fabre, le patron des Chargeurs Réunis, qui cèda la compagnie à Jérôme Sédoux en 1980, avant que Tristan Vieljeux ne mît la main en 1988 sur les Chargeurs, dont les lignes arborèrent dès lors le pavillon de Delmas ; en 1991, c’est Vincent Bolloré qui prit le contrôle de Delmas-Vieljeux, vendu enfin sous le nom de Delmas à Jacques Saadé en 2006.

Yves Perrin nous laisse le souvenir d’un homme avenant et très accessible, dont l’élégance et la bonne humeur étaient comme inaltérables. Ses qualités humaines et professionnelles ont sans aucun doute contribué au rayonnement de Delmas dont l’atmosphère qui y régnait alors, suscita un profond attachement de la plupart des salariés à l’entreprise.

Requiescat in pace

Ses obsèques auront lieu vendredi 24 janvier à 15h00 en l’Eglise Saint Louis de Garches.

HOURI - PERRIN - 01

 

Publicité