Drogue dissimulée dans un conteneur : le Cap San Tainaro arraisonné en mer .

Le 2 août 2018, le CAP SAN TAINARO a été arraisonné au large de Carthagène par une équipe d’interception de la marine Colombienne alors qu’il faisait route vers Caucedo en République Dominicaine. Agissant sur renseignements, l’équipe anti-drogue a fouillé plusieurs conteneurs, avant de découvrir 1144 paquets de cocaïne pure de 1 kg caché dans un conteneur chargé de vin, à destination d’Anvers en Belgique.

Cap San Tainaro sortie du Havre ©jeunemarine.fr

Le navire opérant sur le service EUROSAL 1 a rejoint le mouillage devant le port de Barranquilla, où il est toujours pour les besoins de l’enquête.

15 personnes ont été arrêtées dans le cadre des investigations de la police colombienne. La valeur saisie est d’environ 66 millions de US$ à la revente sur le marché européen.

D’après les avocats de l’équipage, aucun d’entre eux a été arrêté ni détenu dans le cadre de ce trafic de drogue, car ils n’avaient pas connaissance de ce chargement particulier.

On observe depuis environ 2 ans une recrudescence des saisies de drogues à bord des navires de commerce en provenance d’Amérique du Sud à destination des ports européens, parfois avec la complicité de l’équipage ( 10 membres d’équipage d’un PC d’Hamburg Sud sont impliqués dans un trafic découvert à Gioia Tauro.). Cette tendance touche toutes les compagnies MSC, Grimaldi, Hamburg Sud, Maersk etc.

La dernière prise record date du 22 avril 2018 à Algésiras. Les Douanes espagnoles ont saisi 8,7 t de cocaïne cachée dans un conteneur de bananes chargées en Colombie à bord du Lucie Schulte ( 2 572 evp)., opérant pour Maersk.

©jeunemarine.fr

Mais une opération de vive force en mer est beaucoup plus rare.

Publicité
Publicité