Euronav se sépare de l’Artois

L’Artois, d’un port en lourd d’environ 300.000 tonnes, jusqu’alors plus ancien VLCC sous pavillon français de la compagnie belge Euronav, a été vendu pour 22 millions d’euros. Construit en 2001, il faisait partie, avec le Ti Europe, plus grand VLCC au monde, des 8 navires sous pavillon français sur les 56 qui composaient la flotte de la compagnie.

Un navire de la compagnie Euronav – image libre de droits

Publicité