Hydrocontest 2016: L’équipe Hydro’s Ride de l’ENSM du Havre relève à nouveau le défi

Forte de ses deux précédentes participations en 2014 et 2015, une équipe havraise s’aligne de nouveau pour le concours Hydrocontest 2016.

Toujours supporté par l’association Hydro’s Ride, basée à l’ENSM du Havre, un petit groupe d’élèves s’active à la construction de leur nouveau navire pour participer, cet été à Lausanne, au concours Hydrocontest. Cette nouvelle construction entièrement en bois, destinée pour la course lège (transport de 20kg de charge), se voudra légère et respectueuse de l’environnement, tout comme les navires des années précédentes. C’est devenu le crédo de chacune des équipes de l’association : transporter vite en ayant la plus faible empreinte carbone possible. Camille, chef de projet 2016, nous explique : « L’objectif du concours est de transporter le plus vite, tout en consommant le moins d’énergie électrique possible. Étant marin, nous savons tous, que le recyclage des navires actuels est une grosse problématique. C’est pourquoi nos navires sont majoritairement construits à partir de matériaux naturels ou bien peuvent être entièrement recyclés. »
Tel est le cas de ce nouveau navire en bois, proche de son grand frère de 2014. « N’ayant pu atteindre nos objectifs budgétaires, nous avons dû nous rabattre sur une méthode de construction que nous connaissons bien : le bois« , poursuit Baptiste, chargé de la conception et la construction de ce navire. « Nous utilisons ainsi la technique de cousu-collé. Après avoir conçu en 3D notre navire, nous avons sorti un plan développé de la forme de coque, que nous avons divisé en plusieurs parties dans le sens de l’écoulement de l’eau. Ensuite nous les avons cousu avec des fils de cuivre et formé directement la coque grâce aux couples intérieurs. Il ne nous reste plus qu’à étancher chaque coque. » Une construction qui se veut ainsi rapide et simple. Toute l’équipe espère le voir naviguer d’ici la fin Juin.
Un second bateau sommeille encore dans l’atelier, en attendant qu’on lui refasse une beauté. « Nous allons réutiliser, pour la course en charge (200kg), le catamaran de l’an dernier construit en association avec l’école des Arts et Métiers de Lille » précise Baptiste. « Une petite visite de la structure va être effectuée : vérifier que tout est encore bien solidaire et en place pour repartir sereinement en Suisse cette année. » La chasse au poids est également ouverte. Le navire devra transporter plus de 200kg durant le concours, alors chaque gramme compte. Un travail sur l’étanchéité du capot supérieur est également prévu pour limiter les entrées d’eau par l’étrave.

IMG_0115IMG_0136IMG_0130
Les délais semblent respectés pour l’équipe Havraise qui est maintenant à moins de 60 jours du concours. « La construction du navire lège avance bien, la programmation de l’électronique de commande a débuté dès la réception de la dotation de l’organisation » conclut Camille. « Il ne nous reste plus que la coque 2015 à améliorer, confirmer nos réservations pour notre déplacement, mais surtout boucler notre budget pour les dernières fournitures« . Une campagne de financement participatif est actuellement ouverte à tous sur la plateforme  Kiss Kiss Bank Bank

coque_lège_3D

Day 4

Retrouvez les également sur :

Hydro’s Ride

Facebook

Twitter Instagram

 

Contact : Paul LE ROUZIC Projet Hydrocontest – Chargé de communication- paul.le-rouzic@hydrosride.com

Publicité
Publicité