Imbroglio autour du pétrolier libyen Badr en Bulgarie.

Le 22 décembre 2018, le pétrolier libyen Badr, type Aframax, a été pris d’assaut au mouillage devant le port de Burgas en Bulgarie par une bande armée qui a pris le contrôle du navire. Se présentant comme des officiers de police (certains prétendant être la police des frontières bulgare), ils ont frappé le Commandant, menacé ce dernier et l’équipage avec des armes. Les hommes armés ont déclaré agir à la suite d’une réclamation liée à des différents commerciaux non clarifiés, affirmant d’autre part que le pétrolier sera remis à la compagnie bulgare BULGARGEOMIN. L’équipage a été immédiatement débarqué.

Aucun document légal ou décision judiciaire n’ont été fournis pour justifier cette action. Les communications du navire et l’AIS ont été coupées, signifiant que ni les propriétaires du navire ni n’importe quelle autorité légitime ne peut maintenant contacter ou suivre à la trace la position du bateau.

La compagnie nationale de transport maritime libyenne (GNMTC), par la voix de son représentant Mohamed Ellahresh a vivement protesté contre cet acte criminel perpétré d’après lui par une mafia.

« C’est non seulement un acte criminel, mais aussi une violation flagrante. Elle contrevient en outre directement à une décision de la Cour suprême de Bulgarie, qui a ordonné la libération du navire en janvier 2018. Cette ordonnance a été ignorée par l’Autorité portuaire de Burgas, ce qui signifie que le navire a été indûment détenu depuis ». Ajoutant : «  Nous, propriétaires légitimes et légaux de MT BADR, cherchons à mettre fin immédiatement à cette corruption et à cette activité criminelle ».

Le 27 décembre, un avis a été émis prévenant que « des tentatives sont faites pour la vente et le transfert illégal et non autorisé du navire battant pavillon libyen « BADR » (OMI no 9356426), actuellement au port de Burgas, en Bulgarie. Toute transaction impliquant un changement du statut juridique du M/V « BADR » effectué par une personne autre que ses propriétaires légitimes, Libyan Navigator Limited, est nulle et non avenue ».

 

 

Publicité
Publicité