La construction du plus grand PC « vert » du monde par UASC ( Time Lapse)

La compagnie maritime arabe UASC fait la promotion de son nouveau Ultra-Large Contener Vessel (ULCV) le M/V Barzan comme étant le navire porte-conteneurs le plus vert du monde.

Le MV Barzan a été construit chez Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI), à Mokpo en  Corée du Sud. Il  est le premier d’une série de  six PC-LNG, d’une capacité de 18,800 EVP répondant aux nouvelles normes pour le carburant et le rendement énergétique.

Selon UASC, des calculs préliminaires indiquent un EEDI (l’Index(Indice) de Design(Conception) et de Rendement énergétique) d’une valeur qui est près de 50 % au-dessous de la limite fixée pour 2025  par l’OMI. La quantité d’émission de CO2 par EVP est de plus de 60 % au-dessous des navires de  13,500 navires EVP livrés il y a trois ans.

« Nous considérons que la fourniture de solutions respectueuses de l’environnement de transport et la reconnaissance d’initiatives environnementales autour du globe n’est plus un choix. Ils sont une nécessité tant pour notre organisation que pour nos clients « , a déclaré  Jørn Hinge, le Président-Directeur Général d’UASC. « Le  M.V. Barzan avec ses 18,800 EVP  complétera la flotte des 15,000 EVP   livrés progressivement depuis novembre 2014 et opérés  sur l’Asie-Europe dans le cadre de l’Océan 3 services.

Le dernier des six 18,800 EVP est  prévu pour être livré avant 2016. En 2015, UASC recevra un total de 10 nouveaux navires.

En plus des technologies d’économie d’énergie précédemment utilisées, MV Barzan est équipé d’un système de branchement à terre de l’alimentation électrique pour répondre aux zones zéro émissions. Un  système d’énergie  intégré  contrôle et optimise la propulsion, la gestion des machines auxiliaires et la navigation. Un Système de Récupération  de la chaleur qui convertit l’énergie thermique du gaz d’échappement des moteurs principaux pour fournir de la  puissance électrique.

Le navire est aussi le premier à recevoir la nouvelle notation Gaz Class du DNV, signifiant que le navire est en conformité avec les règles d’utilisation du gaz, que des renforts structurels pour supporter les réservoirs LNG ont été vérifiés, que les moteurs principaux installés peuvent être convertis en carburant double (MEc) et que les moteurs auxiliaires installés peuvent être exploités également au gaz/MDO.

Ce film est un remarquable concentré du « maxi puzzle » qu’est la construction d’un géant des mer. A présenter aux élèves de l’ENSM lors de leurs premier cours de construction du navire.

Publicité