L’enjeu de la multimodalité, pour le port de Sète

Port Sud de France est un établissement public (EPIC) qui a en charge l’exploitation et la gestion des ports de pêche, plaisance et commerce de la ville de Sète pour le compte de la Région Occitanie. Créée en 2008, cette structure est composée d’un Conseil d’Administration de 11 membres, 6 élus régionaux et de 5 personnalités qualifiées qui représentent les intérêts des professionnels des trois ports. Le Président du Conseil d’Administration est M. Jean-Claude Gayssot, et le Directeur Général de l’établissement est M. Olivier Carmès.

Le port de Sète, a clôturé son exercice avec un nouveau record d’activité pour la cinquième année consécutive, +41% en 5 ans. Le trafic traité qui était de 3 MT à la reprise du port par la Région Occitanie, est de 4.1 MT en fin 2018. La grande force du port de Sète est d’être un port polyvalent, qui traite aussi bien les vracs liquides (produits pétroliers, diester, huile…), vracs solides (graines, tourteaux, céréales, engrais, charbon, clinker…), RoRo (véhicules neufs, occasion, camions), conventionnels (éoliennes, pâte à papier…), bétails, que passagers (ferry et croisière).

L’établissement Port de Sète Sud de France est un port moderne, doté d’équipements récents, grâce à 300 M€ d’investissements réalisés depuis 2008, avec une répartition 50/50 public/privé. 100 M€ d’investissements complémentaires, sont en cours de réalisation, pour une livraison à l’horizon 2020.

Grâce à son offre multimodale, le port de Sète est en mesure de massifier les flux de marchandises aussi bien par voies fluviales que ferroviaires, véritables facteurs de compétitivité et de respect de l’environnement. Port de Sète Sud de France est certifié ISO 9001 et 14001 pour le port de commerce et de pêche, et AFNOR Gestion Environnementale Portuaire ACJ81-030 pour le port de plaisance.

Un port polyvalent au cœur de la grande Région Occitanie 

Depuis sa fusion le 1er janvier 2016, la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, s’est hissée au 2ème rang des grandes régions en termes de superficie, avec un territoire plus étendu que 13 des pays européens. Elle est classée 5ème des Grandes Régions sur le plan de la population, concentrant plus de 5 millions d’habitants dont une population active de 2,4 millions d’habitants. Grâce à son dynamisme, sa population croit chaque année de +0.9% (contre 0.5% en moyenne pour la métropole) ce qui fait d’elle l’une des régions les plus dynamiques de France. La nouvelle réforme territoriale renforce, non seulement, le rôle de la région en matière de développement économique, mais également en termes d’aménagement du territoire. Sète devient le Port de deux nouvelles métropoles créées en janvier 2015, Montpellier dont l’agglomération compte 570.000 habitants et Toulouse dont l’agglomération concentre 906.500 habitants. Ces métropoles ont la charge, entre autres, du développement économique de leur périmètre respectif.  

Idéalement situé au cœur de l’arc méditerranéen, le port de Sète bénéficie d’une position stratégique idéale entre Europe du Sud et Afrique du Nord. Second port français de Méditerranée en eau profonde, le port de commerce de Sète a enregistré 1000 escales sur l’année 2018.

 

 

Le port de Sète en quelques chiffres :

6 terminaux spécialisés
9 postes de RORO
13.50 m de tirant d’eau admissible
3 500 m de quai sur 4 bassins
12 grues dont 2 mobiles
1500 tonnes de capacité d’emport fluvial 150 000 m² d’entrepôts
42 km de voies ferroviaires

 

 

Au-delà de sa modernisation portée par un investissement ambitieux de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, le Port de Commerce de Sète s’appuie sur une infrastructure multimodale performante :

 

Un maillage autoroutier dense : Accès direct à l’A9 vers la vallée du Rhône et l’Espagne, à l’A75 vers le Massif Central et le Nord Europe, et à l’A61 vers la Région Midi-Pyrénées. Pour rappel Sète est situé à 35 km de Montpellier, 95 km de Perpignan, 183 km de Toulouse et 278 km de Lyon.

 

Un réseau fluvial via le canal du Rhône à Sète acceptant des unités jusqu’à 1.500 tonnes (capacité de 80 à 100 EVP par barge) et raccordé à un réseau grand gabarit sur l’axe Rhône-Saône. Pour améliorer les caractéristiques du canal (augmenter la capacité d’emport), un programme de modernisation est en cours. Son but est d’augmenter significativement le tonnage actuel des marchandises transportées, de renforcer la fluidité et la sécurité du trafic en réduisant le temps de parcours.

 

Un réseau ferré directement connecté au réseau national et des faisceaux ferroviaires propriété de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée depuis le 1er janvier 2015. Le domaine ferroviaire, situé au cœur de la stratégie de développement régionale, est essentiel tant pour l’activité maritime du port de Sète que pour la politique multimodale de transport de fret. Le caractère massifié du transport ferroviaire est particulièrement adapté au transport maritime et permet d’élargir les zones d’influence du port de Sète.

 

Communiqué Port Sud de France – Sète, le 20 Mars 2019

Publicité
Publicité