L’ex PURBECK a sombré au Vénézuela

Le Maria Rosario, ancien Purbeck, sister ship du Coutances, amarré à l’embarcadère d’Eulaila Buroz à Puerto La Cruz depuis 2017, a commencé à couler le 31 décembre, selon un rapport confidentiel. Edglis Herrera Balza, président de la société La Nueva Conferry, a indiqué que le navire restait amarré au quai et qu’il était en train d’être vendu pour pièces. Alfredo Santamaría, vice-président de l’Union nationale Bolimarítimos, a dénoncé le fait que les ferries María Rosario, Tallink Autoexpress et Rosa Eugenia présentaient des défauts dans les pompes de cale, car ce type de navire ne dispose pas de système énergétique autonome.

©DR lapatilla

 

Le Purbeck fut construit en 1978 au Havre pour le compte de Truckline Ferries. Mis en service dés sa réception sur la ligne Cherbourg-en-Cotentin – Poole.   En 1986, il est allongé  de 16 mètres aux ACH de la Rochelle, afin de faire face à l’augmentation de la demande de transport de poids-lourds entre Cherbourg-en-Cotentin et Poole. De 1992 à 2006, il passa entre les mains de différentes compagnies, plus ou moins liées à Brittany Ferries, British Channel Islands Ferries, Commodore Ferries, Sally Line et Irish Ferries, et même à nouveau par Truckline Ferries en 1997.

En 2006, il passe sous les  couleurs vénézuéliennes pour le compte de Conferry, qui acquit 2 ans plus tard son sister-ship, et renommé Maria Rosario.

Publicité
Publicité