OMI Amendements de Manille : Drôle de commentaire de Fabius

Lors du Conseil des ministres du 8 janvier 2014, le ministre des Affaires Etrangères a présenté un projet de loi autorisant l’approbation des amendements de Manille à l’annexe de la convention internationale de 1978 sur les normes de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de veille (convention STCW) et au code de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de veille (code STCW).

Le 25 juin 2010, les États réunis à Manille ont adopté de nouveaux amendements qui actualisent l’annexe et le code. Les amendements de Manille visent à renforcer certaines dispositions de la Convention tout en l’adaptant aux dernières évolutions technologiques. La réduction des facteurs de risques humains dans les événements de mer constitue également un des axes prioritaires de ces amendements (formations à la sûreté et renforcement des formations existantes, normes sur la consommation d’alcool et les temps de repos, etc.). Il s’agit d’uniformiser à travers le monde les qualifications minimum exigées des personnels navigants et de soumettre les États au système de contrôle et de qualité exercé par l’OMI.

Lors de sa communication sur ce sujet, M. Laurent Fabius a ajouté ce commentaire « Il faut l’adopter, ou alors le lire. Mais, comme c’est illisible, il vaut mieux l’adopter », rapporte Le Canard Enchainé dans son édition du 15 janvier 2014.

Si notre brillant ministre des Affaires Etrangères ne comprend pas les textes qu’il signe, cela laisse présager une application de ces nouvelles normes compliquées par les Affaires Maritimes. Les navigants apprécieront.

Publicité