Sète, port d’attache d’Ôdeep One, le premier navire pêcheur d’eau

Le 24 septembre dernier, les représentants de l’établissement Port de Sète Sud de France et d’OFW SHIPS ont conclu un partenariat faisant de Sète le port d’attache d’ÔDEEP ONE, en présence d’Olivier Carmes, Directeur Général du Port et de Régis Revilliod, Président Fondateur de la Compagnie Maritime.
L’armateur français d’OFW SHIPS a choisi le port de Sète comme porte sur la méditerranée pour son tout premier navire. Au-delà de sa position géographique idéale, et de ses connexions multimodales notamment ferroviaires, le port de Sète connaît un dynamisme sans pareil dans le bassin méditerranéen. OFW SHIPS a à cœur de participer à l’essor des activités du site et de son aura portuaire.

Les représentants du port de Sète et de OFW ©Port de Sète

« Nous sommes très fiers de collaborer avec le Port de Sète. L’accueil chaleureux, que nous avons reçu lors de notre visite, est un élément clé de cette collaboration. Nous privilégions toujours les rapports humains. Lors de nos échanges, nous avons pu constater que nous parlions la même langue. Nous avons également découvert que nous partagions la même conviction : le XXIème siècle sera celui de la mer ! Nos engagements dans une croissance bleue innovante nous réunissent ainsi que notre attachement à réduire l’impact environnemental de nos activités. Il est en effet essentiel pour moi, comme pour mes équipes, de partager des valeurs communes avec nos partenaires. » a conclu Régis Revilliod, Président Fondateur de OFW SHIPS

OFW SHIPS, crée en 2013, repense l’approvisionnement en eau. Fusion entre production et transport, tout se passe à bord d’une flotte de navires pêcheurs d’eau. Eco-respectueux, ils opèrent au grand large, puisant l’eau de la mer à 300 mètres sous la quille. Une eau pure qui se positionne comme une alternative durable à l’épuisement des sources d’eaux terrestres.

« Nous sommes fiers d’avoir été choisi comme port d’attache pour le tout premier navire de la flotte OFW SHIPS. Le port de Sète présente tous les atouts recherchés, de par sa réactivité, ses capacités d’entreposage en bord à quai et la possibilité d’utiliser des connexions multimodales notamment le ferroviaire. Dans les faits, il s’agira pour nos équipes, d’accueillir une escale toutes les semaines, pour un déchargement moyen de 750 palettes et un stockage de 2 semaines. La plupart des palettes déchargées seront empotées dans notre terminal frigorifique sous-température-dirigée ; sous la gestion de la société CONHEXA, pour être ensuite exportés dans le monde entier. Le navire opérera 5 jours en mer pour ensuite escaler pendant 2 jours, le temps que les opérations de manutention se réalisent via la société SPS » explique Olivier Carmes, Directeur Général du port de Sète.

Le Ôdeep One, premier navire de OFW ©Ocean Fresh Water

Sa technologie embarquée est une première mondiale. Elle résulte de la combinaison de savoir-faire maritimes et industriels français. Les navires intègrent des innovations maritimes responsables. Ils optimisent, par exemple, leur vitesse de navigation pour économiser le combustible (propulsion stoppée dans 85% du temps – pas de fuel lourd utilisé) et réutilisent les eaux froides collectées de l’océan pour la climatisation de l’usine embarquée. L’eau puisée, sélectivement filtrée pour en réduire sa teneur en sodium et en chlore, est directement embouteillée à bord.

Le navire ÔDEEP ONE fera sa première entrée au port de Sète fin octobre. Il sera amarré le long des entrepôts de fret ferroviaire, facilitant ainsi la distribution européenne d’Ôdeep, une boisson française fonctionnelle, produite à partir de la plus pure des eaux de la mer. L’essentiel de l’activité du navire se passera en Méditerranée.

Communiqué de presse Port de Sète / OFW SHIPS

Publicité
Publicité