Tensions dans le Golfe Persique : P&O annule sa saison au Moyen-Orient

« Les tensions croissantes dans la région, démontrées par les attaques de pétroliers […] nous indiquent que pour une compagnie comme la nôtre, dont la flotte s’orne de la Red Cross, il n’est pas prudent de maintenir notre programme dans le Golfe Persique cet hiver« . L’annonce faite par Paul Ludlow, directeur de la compagnie P&O Cruises, indique l’annulation des croisières au Moyen-Orient cet hiver. L’armateur britannique historique avait prévu le déploiement de son navire Oceana  (2200 passagers) pour des croisières vers les Émirats et la côte indienne occidentale cet hiver ; c’est à dire une douzaine de départ de novembre à mars.

Carte des croisières intialement prévus pour l’Oceana ©CruiseTimetables.com

Les tensions évoquées par Paul Ludlow ne sont plus à décrire : leur paroxysme a été atteint depuis la saisie d’un pétrolier battant pavillon britannique le 19 juillet. La réaction de P&O est cependant la première dans le monde de la croisière. L’armateur n’a pas encore dévoilé la destination alternative choisie pour l’Oceana : ses autres navires seront répartis entre l’Europe, les Caraïbes et un tour du monde. Cependant la situation demeure extrêmement sensible dans le Golfe Persique, destination très prisée par les paquebots l’hiver – Dubai vise le million de passagers cet hiver. D’autres compagnies prendront-elles une décision similaire ? Les prochaines semaines, à seulement trois mois des premiers transits entre Europe et destinations plus chaudes, pourraient réserver des surprises.

FB_IMG_1565253694086

l’Oceana en escale au Havre en janvier 2019 ©Mathieu Burnel

Publicité
Publicité