Un clandestin encombrant

Le lundi 9 mars 2015, le roulier Euro Spirit, pavillon Libéria, 188 m, s’est présenté à la prise du pilote du Havre avec un drôle de clandestin posé sur son bulbe.

cachalot eurospirit

C’est en effet l’équipage de la pilotine qui a prévenu le navire qu’un cétacé d’environ 10 mètres était posé sur le bulbe du navire. L’équipage ne s’était rendu compte de rien, excepté une perte de vitesse attribuée à tort aux courants. L’Euro Spirit a rallié sans encombre le poste rouliers après avoir franchi l’écluse François 1er.

Ce cachalot peut s’enorgueillir d’être le premier grand mammifère marin à franchir une écluse portuaire, certes un peu aidé et malheureusement « post mortem ». Détail qui a échappé à la presse locale, pour qui la présence d’un tel animal dans des bassins fermés semble naturelle. Mesurant environ 15 mètres, son poids est évalué à 13 tonnes. Une équipe de spécialistes du laboratoire de La Rochelle doit l’examiner  avant qu’un équarrisseur se charge d’évacuer ce passager clandestin encombrant.

Euro spirit

Publicité