Concentration dans le remorquage : BOLUDA prépare l’achat de la compagnie KOTUG SMIT TOWAGE .

Westminster Boskalis Royal N.V. (Boskalis), et son co-actionnaire Kotug B.V International. (Kotug), ont signé une lettre d’intention (la LOI) pour la vente de Kotug Smit Towage ( KST ) à l’espagnol Boluda Corporaci .

©Jeunemarine.fr

Selon la LOI, BOLUDA s’engage à acquérir les 100% de Kotug Smit Towage pour une valeur totale estimée à 300 millions d’Euros. Boskalis compte recevoir approximativement 90 millions d’Euros en espèces pour sa participation de 50 % dans cette joint venture.

Kotug Smit Towage est une joint venture entre Boskalis et Kotug en 2016 qui à l’époque en 2016 couvrait 11 ports dans 4 pays (les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne et le Royaume-Uni). Depuis la coentreprise a étendu sa présence avec succès dans de nouveaux ports et réalisé des économies d’échelles. Cependant les conditions du marché sont devenues de plus en plus difficiles. Boskalis et Kotug sont d’avis qu’une nouvelle consolidation du marché du remorquage portuaire européen serait bénéfique, une vision qui est partagée par Boluda.

Les origines de Boluda remontent à 1837 et leur entreprise de remorqueurs a été fondée en 1920 à Valence, en Espagne. Aujourd’hui, la société familiale est le premier opérateur sur le marché espagnol et français avec une flotte de plus de 200 navires. Elle détient une position internationale importante dans les principaux ports d’Europe, d’Afrique, de l’océan Indien et d’Amérique latine. La combinaison de Kotug Smit Towage et Boluda apparaît comme très complémentaire, ce qui rend cette transaction envisagée intéressante pour tous les intervenants.

©Jeunemarine.fr

Cet accord est soumis à l’approbation de l’autorité européenne de la concurrence. Il fera l’objet dans les semaines à venir d’un audit complet de la société KST. La transaction devrait être conclue au second semestre 2019.

Pour Boluda, ce projet d’acquisition s’intègre dans la continuité de l’achat récent des sociétés URAG et L&R en Allemagne et permettra à la division remorquage du groupe Boluda d’offrir un service global à ses clients et d’avoir une position très importante sur l’Europe.

Alice Paviot @jeunemarine.fr

 

 

 

 

Publicité
Publicité