ENSM : François Marendet débarqué….Appel à candidature pour le remplacer

Par une note pathétique aux personnels, enseignants et élèves de l’ENSM, François Marendet a annoncé le lundi 23 novembre qu’il quittait son poste de Directeur Général.

« Je me suis pris au jeu avec passion » y écrit-il sera très certainement apprécié des promotions d’élèves sacrifiées par un « projet d’établissement ambitieux » qui a totalement désorganisé l’enseignement maritime supérieur en France, en raison des objectifs fixés par le ministère de tutelle impossibles a réaliser, sans un minimum d’écoute, de dialogue et d’ouverture.

Cependant, quelque soit le futur Directeur Général, si la tutelle et le CA restent sur les mêmes objectifs, dans un contexte de budget contraint, bien que sanctuarisé par le président de la République lors de son discours le 6 octobre, le résultat sera probablement le même.

Soyons tous pragmatique pour faire un point objectif de la situation de l’ENSM, avant de décider des inflexions a donner à la réforme des cursus.

Le vendredi 28 novembre 2015,  le journal officiel a publié l’avis de vacance de poste, lançant ainsi la procédure de recrutement d’un nouveau directeur général de l’ENSM. A la suite d’une sélection faite par Mme Régine Brehier, Directrice des Affaires Maritimes, la nomination devra être validée par le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, après consultation du CA de l’ENSM. L’ordre du jour du prochain CA du 8 décembre ne mentionne pas le départ de Mr Marendet.

Le profil du candidat souhaité défini dans cet avis de vacance est ouvert quand à l’origine des candidatures ( Administration, privé ou société civile), mais très précis quand aux qualités requises :  » Le candidat aura une expérience et le goût du management des équipes ainsi qu’une bonne compréhension des enjeux de la formation supérieure et professionnelle et de la pédagogie. Il devra montrer un intérêt fort pour les enjeux du transport maritime et des secteurs para-maritimes. Le titulaire devra en outre apporter son expertise et sa force de proposition pour faciliter les prises de décision.
Au-delà de ses compétences en matière de gestion et de suivi administratif de l’ensemble de l’école, il devra également posséder de fortes capacités relationnelles, d’écoute et de négociation internes et externes (administrations, collectivités, entreprises et professions concernées, réseau de l’enseignement supérieur…) ainsi que le sens de l’organisation et de l’anticipation. Compte tenu du caractère international du transport maritime, le candidat devra justifier d’un niveau suffisant de maîtrise de la langue anglaise.
Autonome et ayant un sens aigu des responsabilités, il pourra mettre en avant ses aptitudes au management, au travail en équipe et à la conduite du changement ainsi que ses capacités à déléguer et à s’entourer, traduites par une ou plusieurs expériences réussies. »

La DAM se donne 30 jours pour trouver la « perle rare ». Mission quasi impossible car ce profil ne doit pas être disponible « sur l’étagère ».

En attendant, l’intérim est assuré par le DG Adjoint , M. Philippe ALLEMANDOU.

Si l’aventure vous tente, Vous aurez droit à un splendide bureau avec vue sur les bassins du port du Havre, dans un bâtiment neuf, mais avec tous les aléas y afférents… comme au neuvage d’un navire.

Lire la note .

Avis de vacance DG de l’ENSM JO du 28 novembre 2015

Publicité
Publicité