INAUGURATION DU NAVIRE D’EXPEDITION POLARFRONT

Ambiance festive ce samedi 31 mars dans un bassin du port de Boulogne-sur-mer, à bord du POLARFRONT, nouveau navire d’expédition présenté au public par ses capitaines-armateurs, Sophie Galvagnon et Yann Le Bellec.

Le soleil boulonnais était au rendez-vous pour parfaire cette inauguration, organisée une semaine avant le grand départ : cap à l’ouest le 7 avril pour trois mini-croisières autour de l’Angleterre et l’Écosse avant de rallier Longyearbyen et entamer les expéditions dans l’archipel du Svalbard, à mi-chemin entre la Norvège et le pôle Nord.

Tour à tour, Sophie Galvagnon et Yann Le Bellec ont conté à leurs invités la création de leur compagnie Latitude blanche, le périple qui a suivi leur désir commun de mettre sur le marché du tourisme un nouveau concept de l’expédition maritime polaire : un navire qui n’accueillerait pas plus de 12 passagers, bichonnés par un équipage 100% français.

Il leur a d’abord fallu trouver un navire : parmi cinq coques retenues, c’est celle du POLARFRONT qui aura eu la primeur. Ancien navire météorologique norvégien, lancé en 1976, ce fier vaisseau de 54 mètres de long était désarmé depuis 2010 et n’attendait plus que ses nouveaux repreneurs qui lui feront rejoindre les eaux glacées du grand Nord, une fois terminés les travaux de transformation opérés par la Socarenam de Boulogne..

Le navire était à quai à Boulogne depuis juillet 2017 : grand arrêt technique, grand carénage, ses cabines ont été totalement repensées et offriront aux 12 passagers privilégiés confort et intimité à l’intérieur d’une coque que l’on croirait sortie des studios d’Hergé : une atmosphère comparable à celle de l’AURORE dans L’étoile mystérieuse…

L’ancien ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, maire de la ville de Boulogne/mer, a marqué de sa présence cette manifestation et a salué le courage et la ténacité des jeunes entrepreneurs qui font honneur au pavillon français.

Bon vent au POLARFRONT et à son équipage passionné !

Publicité
Publicité