RETROPHOTOS 235: Le NAPOLÉON de la SNCM

Le ferry Berkane, ex-Napoléon de la SNCM, a été vendu à la démolition en Turquie en 2015, quasiment 3 ans jour pour jour après son immobilisation dans le port d’Almeria, suite à la faillite de son propriétaire, la Comarit. Le Napoléon est resté pendant longtemps le ferry emblématique de la SNCM. Construit à Nantes par les Chantiers Dubigeon-Normandie et livré en 1976, le Napoléon a passé les treize premières années de sa carrière à desservir quasi exclusivement la Corse au départ du Continent. À partir de 1989, il alterne avec la desserte de l’Afrique du Nord. Malgré la mise en service du Napoléon Bonaparte en 1996, il reste dans la flotte SNCM jusqu’en 2002, date de sa vente à l’armement ferry marocain Comarit, spécialiste des liaisons passagers entre le sud de la France, l’Espagne et le Maroc.

houri-comarit-berkane-03
Rebaptisé Berkane, le navire subit d’importants travaux pour répondre aux nouvelles normes de sécurité sur la stabilité des ferries et se voit notamment équipé d’une jupe en forme de « queue de canard » sur l’arrière. Sa seconde carrière se passera globalement sans encombre, jusqu’à la faillite de la Comarit qui provoque son immobilisation à Almeria en janvier 2012. Un ex-compagnon de route de la SNCM, l’ancien Liberté, également racheté par la Comarit et rebaptisé Biladi se voit lui aussi saisi à Sète début 2012.
Alors que le Biladi a trouvé entre-temps le chemin de la démolition, l’ex-Napoléon continuait à pourrir à Almeria. C’est finalement une vente aux enchères  organisée en décembre 2014 qui scellera son destin.
L’ex-Napoléon avait une longueur de 155 mètres pour une largeur de 24 mètres. Il pouvait transporter jusqu’à 1 800 passagers et 500 voitures.

houri-comarit-berkane-01

Texte Charles-Henri Mercier – Photos Éric Houri

Publicité
Publicité