Tour de France à la rame : Le nouveau défi de Charles Hedrich

Nous avions laissé Charles Hedrich, l’Hydro-aventurier, à la fin de la première traversée à la rame du passage du Nord-Ouest en septembre 2015 ( voir JM 220 et 230). Nous le retrouvons cet été à nos portes pour un tour de France à la rame qu’il a entamé le vendredi 20 mai 2016. C’est à 12h que « l’appel du large » a sonné pour le n°1 du Sport Aventure ! Devant un public venu en nombre l’encourager, Charles Hedrich a donné ses premiers coups de rame sur la Seine.

Charles Hedrich1er Tour de France a la rame

departTraversee de la Seine

Il commence par remonter la Marne, puis rejoindra la Saône  vers la Méditerranée en descendant le Rhône. Cap ensuite sur la côte Atlantique via les canaux du midi et la Garonne. De Royan, passage par l’eau salée jusqu’à l’embouchure de la Vilaine, pour traverser la Bretagne vers Saint-Malo. Traversée de la Normandie, puis d’Ouistreham à la baie de la Somme à nouveau l’eau salée, pour terminer par l’Oise et la Seine. Arrivée prévue vers le 20 octobre. ( Voir la carte)

Charles Hedrich - progLa Bastille, Port de Arsenal

Tout au long de son parcours de 3000 kilomètres, Charles Hedrich s’arrêtera dans des villes et villages de France. Il optimisera ainsi le poids du Rameur des Glaces et ajoutera une dimension humaine à l’expédition. Lors de ces escales, des animations seront organisées. L’occasion pour Charles Hedrich d’échanger et de mettre à disposition le Rameur afin de le faire tester, en condition, aux curieux.

« Ce genre d’expédition m’intéresse beaucoup parce qu’à la fois il y a de la performance, de l’aventure, de la rencontre et des échanges extraordinaires » Charles Hedrich.

Il va utiliser la même embarcation que pour le passage du Nord-Ouest, le rameur : Prototype en kevlar carbone de 7 m de long sur 1,40 m de large. Une cabine : 1 m² hors loi Carrez. Quasiment indestructible, Auto-redressable d’un poids de 160 kg à vide (c’est-à-dire rapide).

Notez bien son périple et n’hésitez pas à venir l’encourager.

VNF, Voies Navigables de France est partenaires de cette expédition.

Charles Hedrich vu canalpassage Canal Saint Martin

Charles Hedrich a intégré l’Hydro de Marseille en 1978. DESMM, il a navigué à la CGM avant de poser sac à terre et connaître une belle réussite comme chasseur de têtes de 1987 à 2000. À cette date, il revend son entreprise et se lance dans les défis extrêmes. Son palmarès est impressionnant: En moto sur le Dakar, tour du monde à la voile en solitaire , Everest par la voie tibétaine, traversées de l’Atlantique à la rame ( 36 jours et 6h en solo Dakar (Sénégal) / Guara Point (Brésil) mais aussi Aller-Retour non-stop de l’Atlantique à la rame 11 000 km 145 jours et 21 heures de mer en solo Saint-Pierre-et-Miquelon, Terre-Neuve, Canaries, Cap Vert, Caraïbes, Martinique.), expédition en Antarctique en Kiteski, traversée du pôle Nord vers le Groenland en autonomie, Treck en Afghanistan, tour du monde à la voile par les deux pôles, passage du Nord-Ouest à la rame et traversée du désert d’Atacama en autonomie complète… etc.

C’est également un passionné par la montagne. À la différence des hydros, il a donc fait son service national dans les chasseurs alpins et est moniteur de ski.

Pour réaliser tous ses défis, Charles Hedrich a monté l’association Respectons la Terre, une association d’Intérêt Général. L’Association Respectons la Terre promeut le Sport Nature Aventure auprès de tout public : écoles, institutions, maisons de retraite, entreprises, associations, académie sportive… Des initiatives originales, pédagogiques et sociales réalisées dans le but de faire fructifier le partage d’expérience. Charles Hedrich en est l’ambassadeur.

Pour suivre ce tour de France : Tour de France à la rame

Le Blog : Blog

Sur Facebook : TDF Rame

Pour mieux connaître Charles Hedrich : Respectons la terre

Publicité
Publicité