Actualité MaritimeBrèvesPorts

Escale insolite à Dunkerque

Déchargement de matériels militaires américains d'une brigade aéroportée à destination de la Pologne

Le mardi 9 mars, l’ARC Endurance a quitté le port de Dunkerque après une escale de quatre jours pour décharger une cargaison inhabituelle de matériels militaires américains en transit vers la Pologne, dans le cadre de l’opération Atlantic Resolve, pour un déploiement de 9 mois de la 1st Combat Aviation Brigade, unité qui appartient à la 1st Infantry Division, basée à Fort Riley, au Kansas

©DR

Baptisée Opération Mousquetaire pour sa partie française, cette opération a lieu régulièrement dans le cadre des accords bilatéraux conclus entre les États-Unis et plusieurs pays européens où des forces de l’armée américaine sont présentes en permanence. L’année dernière, une opération similaire a connu quelques complications dans le port de La Rochelle. Dunkerque était en concurrence avec Rotterdam pour traiter cette cargaison hors normes.

Un gros dispositif de contrôle et de sécurité a été mis en place avec le concours de forces françaises (armée de terre, marine, air et gendarmerie) ainsi que des CRS pour protéger le débarquement de 56 hélicoptères de combat type Apache, Black Hawk et Chinook, environ 200 camions et engins blindés, 512 conteneurs et 350 soldats de cette brigade responsable de la logistique et du reconditionnement des matériels.

©DR

L’Endurance a accosté au quai Freycinet 12/13 habituellement utilisé pour l’exportation de produits finis de l’usine Arcelor Mital. C’est American Presidential Lines (APL), filiale du groupe CMA-CGM qui a emporté l’appel d’offres pour gérer toute la logistique de cette opération d’un montant de 4.039.731,20 $. Les opérations de déchargement ont été confiées à la société de manutention Barra Sam. Les hélicoptères ont quitté le quai par les airs vers l’aéroport de Calais-Marck, réquisitionné pour l’occasion et transformé en base US temporaire, afin de reconditionner les hélicoptères qui rallieront la Pologne à partir du 13 mars, après plusieurs « sauts de puces » liés à l’autonomie réduite des hélicoptères Apache. Le reste du matériel, dont un hôpital de campagne, doit rallier la Pologne en utilisant sept trains aménagés ou sur des porte-chars immatriculés en Pologne.

L’Endurance est arrivé à Dunkerque en provenance d’Alexandroúpoli, en Grèce, où il a déchargé la moitié de sa cargaison. (Valeur totale de la cargaison au départ des USA : 2 milliards de $). Il a quitté Dunkerque pour Bremerhaven pour charger du matériel à destination de la Grèce, suite aux tensions actuelles entre la Turquie et la Grèce.

©DR préfecture Nord
 
Black Hawk débarqué à Dunkerque © CMA CGM

L’ARC Endurance est l’Ex-Taronga de Wilhemsen Lines, livré en 1996, acquis en 2010 par la compagnie Wilmington Trust Co. Il a subi quelques modifications pour répondre au cahier des charges des armées US. D’une longueur de 264,80 m pour 32,29 m de large, port en lourd de 48.988 t, il est équipé d’une rampe arrière d’une capacité de 320 tonnes.

L’ARC Endurance est affrété à l’année par le département des transports US dans le cadre de la flotte de complément sous les ordres de l’U.S. Transportation Command. Tout l’équipage, soit 23 personnes, doit être de nationalité américaine. On croise donc à bord des Philippins ayant la nationalité américaine !!!. Les contrats d’embarquement sont de quatre mois pour deux mois de congés. Une équipe de protection militaire armée est en permanence à bord lors des voyages en charge.

ARC Endurance en présentation à l’écluse Charles de Gaulle ©DR

 

JV Dujoncquoy

 

Afficher plus

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page