Vidéos à la Une

Rupture d’amarres: Wilhelmsen teste une nouvelle aussière

Impressionnant !!!

Voilà un test comparatif de ruptures d’amarre classique et d’une nouvelle technologie d’amarre développée par Wilhelmsen, plus efficace qu’un long discours.

Saviez-vous qu’une amarre qui se rompt, peut fouetter à une vitesse pouvant atteindre 800 kilomètres à l’heure ? Par conséquent, l’amarrage des navires demeure l’une des tâches les plus dangereuses que l’équipage et les lamaneurs  peuvent entreprendre.

Malgré tous les efforts déployés par les organismes de réglementation, les armateurs, les exploitants et les autorités portuaires, des accidents continuent de se produire. Selon le club P&I du Royaume-Uni, le “Snap back“, ou “rappel instantané” est responsable de 60 % des accidents d’amarrage, dont 1 sur 7 d’entre eux a fait un mort.

Wilhelmsen - In development for close to seven years, the Timm Snap Back Arrestor, is a genuine market first
Wilhelmsen – In development for close to seven years, the Timm Snap Back Arrestor, is a genuine market first

Cela ne peut et ne doit pas continuer. Fort de ce constat, Wilhelmsen a consacré beaucoup de temps, près de sept ans et de ressources à la mise au point du Snap Back Arrestor (SBA), proposé aujourd’hui par Timm (Group Wilhelmsen).

Réduisant considérablement la force de rappel relâchée lors de la rupture d’un câble, l’âme du SBA se trouve dans un câble Timm Master 12 torons. Les résultats sont impressionnants.

 

Source
Wilhelmsen Group.
Tags
Afficher plus

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer