Brèves

Le Port de Sète et Enedis déploient le branchement électrique à quai des navires

Un partenariat majeur pour améliorer la qualité de l’air et minimiser les émissions polluantes

Aujourd’hui le Port de Sète et Enedis déploient le branchement électrique à quai des navires, projet portuaire incontournable pour améliorer la qualité de l’air et minimiser les émissions polluantes. Avec un objectif commun fixé avec la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée pour l’horizon 2023, les navires en escale au Port de Sète pourront s’alimenter en électricité en se branchant directement à des
bornes installées sur les quais.

Jean-Claude Gayssot, Président du Port de Sète – Sud de France est heureux de la conclusion de ce partenariat, en accord avec les directives stratégiques validées au dernier Conseil d’Administration, donnant la priorité à l’axe ‘Smartport’ intégrant les ambitions technologiques et environnementales.
Un projet remarquable qui répond aux enjeux de transition écologique chers à ces trois acteurs.

La Direction du Port de Sète Sud de France autour de sont Président Jean-Claude GAYSSOT au centre © Port Sète Sud de France DR

Diviser par 5 les rejets polluants dans la zone industrialo-portuaire de Sète

Port Sud de France a diligenté une étude sur la qualité de l’air en 2019-2020 auprès de EGIS pour évaluer les différentes sources d’émissions sur la zone industrialo-portuaire du Port de Sète. Ce diagnostic révèle que les sources maritimes fixes (usage des moteurs auxiliaires des navires à quai) contribuent à 43% des émissions de CO² (33 420 t/an), 82% des émissions de N0x (832 t/an) et 30% des émissions des particules fines. Le branchement de tous ces navires à quai pourrait permettre de diviser par 5 ces émissions de polluants et gaz à effet de serre.

Port Sud de France projette de raccorder à court terme les navires passagers et navires RORO (rouliers), qui constituent les escales régulières les plus nombreuses aujourd’hui. Grâce à ces investissements et aux aides apportées aux armateurs, le Port ambitionne un objectif de près de 30% des escales sans émission évitant ainsi près de 10 000 t de Co²/an.

Un engagement autour de 3 actions

La mise en oeuvre de cet objectif ambitieux se construit autour de 3 axes.

  • Le branchement à quai des navires, raccordé au réseau de distribution publique d’électricité par Enedis
  • La fourniture d’énergie électrique à partir de la technologie de l’hydrogène vert avec le projet ‘Green Harbour’, pour lequel le Port de Sète a été récompensé au trophée ‘Port du Futur’ pour la conception d’une barge fournissant de l’électricité d’origine renouvelable sur la base d’hydrogène décarboné.
  • Enfin, le Port de Sète accompagne la recherche de financements pour aider des armateurs à adapter leurs navires au branchement à quai dans des délais raisonnables.

Branchement des quais : les prochaines étapes

Suite à l’équipement du Bassin Orsetti déjà connecté, l’électrification des quais va se déployer avec le quai d’Alger qui accueille la croisière en centreville, avec le môle Masselin pour l’activité passagers (ferry et croisière) et avec le quai H pour les navires RORO (rouliers) et grande croisière. Une augmentation de puissance jusqu’à 15 MW permettant d’alimenter les grands navires sera disponible à terme sur les quais avec un objectif de première connexion d’ici 2 ans.

Le développement durable : un engagement de longue date

L’Etablissement Public Régional Port de Sète-Sud de France est engagé depuis de nombreuses années dans le développement durable de ses activités. Depuis plus de sept ans, le port travaille sur la production d’une énergie positive, via l’aménagement de panneaux photovoltaïques sur plus de 4 ha de toitures de hangars. Ce projet permet aujourd’hui au port de produire l’équivalent de 2.5 fois la consommation annuelle de l’ensemble de ses activités. Les actions de développement durable se
déploient à tous les niveaux, avec entre autres :

  • Le renouvellement de la flotte de véhicules portuaires par une flotte électrique.
  • Une démarche « 0 plastique » quotidienne et pour tous les évènements portuaires aidant à la sensibilisation de nos partenaires.
  • Le développement d’une nouvelle plateforme ferroviaire pour privilégier les transports àfaibles émissions.
  • L’aide au développement d’une pilotine électrique.
  • La mise en place d’une politique tarifaire incitative pour les navires les plus respectueux de l’environnement etc.

Toutes ces actions découlent du projet stratégique 2021-2025 dont l’axe du développement durable et de l’innovation est devenu prioritaire.

À propos du Port de Sète-Frontignan

Propriété de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée depuis 2007, le port est exploité par une régie déléguée : l’établissement Port de Sète Sud de France pour la gestion de ses trois activités de commerce, pêche et plaisance.
Situé au centre du Golfe du lion, le port de Sète-Frontignan est le 1er port de passagers à destination du Maroc et bénéficie d’une position stratégique à l’échelle méditerranéenne, européenne et mondiale. Grâce à sa singularitégéographique, sa capacité d’adaptation, et sa multimodalité, le port est une structure humaine, proche de ses clients et qui conserve les capacités et l’expérience de traiter tous types de trafics. L’un des avantages concurrentiels du port de Sète-Frontignan est ses infrastructures multimodales qui offrent une connectivité de premier ordre, en connexions routières, ferroviaires mais aussi fluviales.

À propos d’Enedis

Enedis est le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité sur 95 % du territoire français métropolitain. Entreprise de service public, Enedis emploie près de 39 000 personnes au service de 36 millions de clients. Elle développe, exploite, modernise et entretient 1,4 million de kilomètres de réseau électrique basse et moyenne tension et gère les données associées. Enedis réalise les raccordements des clients, le dépannage 24h/24, 7j/7, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques.
Enedis prépare le virage technologique du secteur de l’énergie, anticipe l’évolution du mix énergétique français et le rôle du numérique dans la consommation d’électricité. L’entreprise se place au coeur de la transition écologique en travaillant à la modernisation du réseau et en s’investissant dans de nombreux projets français et européens, dont la mobilité électrique. Ce projet s’inscrit donc pleinement dans le projet industriel et humain d’Enedis en permettant l’innovation tout en favorisant un développement économique respectueux de l’environnement.

 

Source
Port Sète Sud de France
Afficher plus

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page