Jeune Marine N°258Podcast

Women Of the Seas – Saison 1, Ép. 8

“Vivre trois jours sous la mer”

Episode 08 : “Vivre trois jours sous la mer” – Emmanuelle Périe-Bardout – Plongeuse profonde embarquée sur le WHY d’Under the Pole

 

Emmanuelle Périé-Bardout

Ancienne équipière de Jean-Louis Étienne, Emmanuelle Périé-Bardout dirige aux côtés de son mari Ghislain le programme Under The Pole. Skipper du « WHY » et plongeuse recycleur hypoxique, elle a en charge la pédagogie et la communication des expéditions et aime à documenter, en particulier à travers l’écriture, ces régions encore presque vierges d’exploration. Leurs enfants, Robin et Tom, âgés de 8 ans et 4 ans, accompagnent les expéditions. 

Passionnée depuis l’enfance par la mer et les cétacés, elle embarque à 13 ans pour 6 mois sur une goélette école. En 2000, elle se forme aux Glénans puis à l’École Nationale de Voile. Suite à sa rencontre avec Jean-Louis Étienne, elle embarque pour l’expédition Clipperton, comme marin et co-responsable des activités nautiques. À son retour, elle repart pour un an et demi de navigation polaire entre Norvège et Svalbard comme second à bord du Southern Star d’Olivier Pitras. En 2007, elle retrouve Jean-Louis Étienne pour une expédition sur un bateau des airs : le dirigeable. C’est à cette occasion qu’en 2008 elle se rend pour la première fois au pôle Nord Géographique.

Elle rejoint alors Ghislain pour préparer Deepsea Under The Pole by Rolex. En 2010, elle est la seule femme de l’équipe sur la banquise où elle plonge, s’occupe de la communication et du chien Kayak. Depuis 2014, Under The Pole mène des expéditions scientifiques et d’exploration sous-marine à bord de la goélette « WHY ». Après deux ans et un hivernage dans les glaces durant Under The Pole II, l’équipe a embarquée pour un tour du monde par les régions polaires pour Under The Pole III – Twilight Zone. Après deux années de recherches et de plongées intensives sur les récifs coralliens en Polynésie Française, où ils ont entres autres remonté le corail récifal le plus profond du monde (172m), et mis en oeuvre le programme Capsule – habitat sous-marin autonome développé en interne – ils se préparent au prochain leg en Antarctique à la fin de l’année.

© Franck Gazzola et Under the pole

© Franck Gazzola et Under the pole

© Franck Gazzola et Under the pole

© Under the pole

© Under the pole

 

Plus de « Women Of the Seas »

Afficher plus

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page