Brèves

ONE OCEAN SUMMIT : pour une économie bleue toujours plus verte !

Le One Ocean Summit, annoncé par le Président la République en septembre 2021 au Congrès de l’UICN, s’est tenu à Brest la semaine dernière. Parmi les nombreuses annonces pour la protection des océans dévoilées à cette occasion, Armateurs de France en retient deux majeures soutenues au plus haut niveau de l’État : la nouvelle dimension du label Green Marine Europe et la création d’un institut pour la Transition écologique et énergétique du Maritime (T2EM).

 

Le label Green Marine Europe prend de l’ampleur

Convaincue de la nécessité de dialoguer avec les ONG et tous les acteurs du secteur maritime pour réduire l’empreinte environnementale des navires, Armateurs de France est pleinement impliquée dans la création et la mise en œuvre de ce label européen, robuste et ambitieux, depuis son origine. Cette certification, faite par et pour les industries et portée par Surfrider Foundation Europe, accompagne les armateurs dans l’amélioration de la performance environnementale de leurs navires, au-delà de la réglementation.

Green Marine Europe a d’abord compté six armateurs labellisés en 2020, puis dix[1] en 2021. Quelle satisfaction de voir aujourd’hui onze nouveaux candidats à la labellisation : CMA CGM, Compagnie Maritime DMO (Manche Iles Express), Compagnie Polynésienne de Transport Maritime / Aranui Cruises, Express des Iles, Iliens, Louis Dreyfus Armateurs, MSC Group Cruise Division, Plastic Odyssey, SPM Ferries, Stena Line, Transoceanic Wind Transport (TOWT).

Cette communauté de professionnels du secteur maritime grandissante, saluée par Annick Girardin, Ministre de la Mer, partage une vision commune, celle d’un transport et de services maritimes toujours plus respectueux de notre océan et de notre environnement. Intégration du vent, propulsion au gaz naturel liquéfié, réduction de la vitesse, filtre à particules, réduction du bruit sous-marin…, les initiatives sont multiples et variées. Elles placent ces compagnies aux avant-postes d’une dynamique européenne pour la transition écologique du secteur qui n’en est qu’à ses débuts ! Prochaine étape en juin 2022 avec l’annonce des lauréats, certifiés « Green Marine Europe ».

T2EM : une coopération forte pour atteindre l’objectif de décarbonation :

« Il faut être très clair, nos transitions ont un coût. Et donc c’est pour ça qu’il faut assumer d’engager la puissance publique pour accompagner les acteurs industriels et le monde économique pour faire ces transitions et en porter une partie […] Dans ce contexte, je veux vraiment aussi féliciter la création d’un Institut pour la transition éco-énergétique du maritime [porté par le] Cluster Maritime Français et ses partenaires pour la réussite du programme « navires et ports 0 émissions »

                                                                                        Emmanuel Macron, le 11 février 2022 à Brest

Armateurs de France, consciente de l’urgence climatique et de la nécessité d’une vision pour la filière, s’est inscrite dès le début dans la démarche de cette coalition dont les ambitions dépassent la réduction des émissions des navires et englobe intelligemment tous les impacts environnementaux du transport et des services maritimes.

Une collaboration intersectorielle est en effet indispensable, notamment pour atteindre l’objectif de décarbonation. Les armateurs, seuls, ne pourront pas y arriver. Tous les acteurs de la chaîne, des chantiers navals aux énergéticiens, en passant par les équipementiers, les chargeurs, les banques et les financeurs, doivent unir leurs forces.

Sur la voie de la décarbonation et de la protection de la santé publique, Armateurs de France salue également l’engagement de onze grands ports européens et mondiaux à accélérer la fourniture d’électricité aux navires en escale. Sans oublier, la mobilisation des États Méditerranéens pour faire de la Méditerranée, dès 2025, une zone à faible émissions de soufre (zone SECA) et soumettre à l’Organisation Maritime Internationale le projet de Zone maritime particulièrement vulnérable (ZMPV), en décembre 2022, afin de protéger sa biodiversité.

 


[1] Brittany Ferries, Compagnie Maritime Nantaise, Compagnie maritime Penn Ar Bed, CORSICA linea, GENAVIR – IFREMER, Maritima, La Méridionale, Orange Marine, PONANT, Socatra et Sogestran Shipping.

Source : CP AdF

CORSICA linea recrute... Rejoignez l'aventure ! CORSICA linea recrute... Rejoignez l'aventure !

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page