BrèvesJeune Marine N°265

Promotion D’Entrecasteaux : les pilots havrais baptisés

Baptême des OCQPI au Havre ce jeudi

« On m’a demandé de parler des origines du baptême. À moi ? Alors que, comme je le disais, je vois dans la salle des anciens qui sont peut-être plus expérimentés et qui auraient pu s’en charger. Néanmoins, j’ai voulu me saisir du sujet, par curiosité et donc j’ai fait quelques recherches, quelques fouilles. » Ce jeudi 1er décembre, c’est Guillaume de Beauregard qui a rappelé à l’assemblée l’Histoire et la raison d’être de cette vieille tradition. Le directeur de l’hydro havraise s’est pris au jeu, évoquant une mystérieuse rencontre avec un vieux loup de mer sur les quais et le partage de vieux souvenirs – pas tous rassurants pour les pilots. « Visiblement, à un moment donné, sa mémoire se mettait un peu à flancher. Mais donc il m’a dit que, dans des temps immémoriaux, ce n’était pas toujours de l’eau de mer dans la bassine. »

La direction de l’ENSM ne cache pas son enthousiasme vis-à-vis des élèves arrivés cet année. François Lambert, Directeur Général, se réjouit de voir un peu toutes les populations dans l’amphithéâtre, tant ingénieurs que monovalents. « L’essence même de l’école : elle n’est pas une école d’officiers polyvalents qui ont le diplôme d’ingénieurs, mais elle est une école qui forme des officiers de la marine marchande, des ingénieurs en génie maritime, qui vont se former puis de travailler, d’agir ensemble au profit du transport maritime et de l’économie bleue. »

Du côté des invités, l’ambiance est à l’enthousiasme. « Très honorée et très fière qu’on ait pensé à moi, parce qu’il n’y a pas si longtemps j’étais à la place de ces jeunes pilots » nous confie Estelle Juan, Capitaine d’Armement de DFDS et marraine de la promotion. « Je suis très content de voir cette tradition, dans cette belle école ! » décrit Thomas Mac Candless, Parrain de la promotion. Le Capitaine d’Armement de Ponant s’est senti très touché par l’appel du Bural pour ce parrainage. « ça donne un petit coup de vieux ! » plaisante-t-il. « Mais c’est un honneur d’être choisi dans ce monde maritime, pour parrainer ces nouveaux pilots. »

Tous deux garderont de ce jour une image pleine d’optimisme. « Un site qui a changé… On voit une école qui se modernise, qui relève ses différents paris » analyse Thomas Mac Candless. Estelle Juan, elle-même issue de la filière OCQP, regrette une image parfois mauvaise de la formation monovalente. « On peut se rendre bien compte, maintenant, qu’elle est bien présente et je pense qu’elle a fait toutes ses preuves. On peut dire que tous ces a-priori sont bien derrière nous. » 

L’enregistrement des discours d’Estelle Juan et de Thomas Mac Candless sont à retrouver en fin d’article.

©Jeune Marine – DR

L’école comme les invités saluent, en particulier, le dynamisme du Bural havrais. « Une association dynamique, qui anime toutes les activités avec la bonne empathie et la bonne ambiance qu’on lui connaît. C’est quelque chose d’important : on a un métier un peu de compagnonnage, on transmet ces valeurs… C’est à nous d’initier cette nouvelle génération » analyse Thomas Mac Candless. « Cela fait plaisir à voir de voir une équipe qui se donne comme ça et qui perpétue une tradition immanquable ! Je pense qu’en tant que marins, on est tous assez fiers de notre bagage donc c’est un plaisir de l’offrir à ceux qui arrivent » nous confie Estelle Juan.

Car tous en sont conscients : les élèves qui entrent actuellement à l’hydro sont en première ligne pour assurer la mutation que suit actuellement le monde. Et pas seulement celui de la Marine Marchande. « Par votre action, vous voulez et vous pouvez porter un changement du monde, pas que celui de la mer que vous avez choisi ! » énonce François Lambert pendant son discours d’ouverture. Peu avant la cérémonie, Thomas Mac Candless nous confiait : « C’est à nous d’initier cette nouvelle génération qui sera elle-même amenée à transformer ce milieu maritime. Les grands défis on les connaît aujourd’hui, tant environnementaux que sociétaux : de beaux paris, à nous de les guider vers ce chemin ! »

©Jeune Marine – DR

« Je regarde un petit peu les visages dans l’assemblée : je vois des regards un peu interrogatifs, un peu surpris… peut-être un peu inquiets, aussi ? Je pense notamment aux deux premiers rangs [où sont regroupés les pilots] et inquiets peut-être parce qu’ils ne savent pas ce qu’il va leur arriver. Et je les comprends : en ce qui me concerne, le Grand Mât, un peu par hasard, m’a mis dans le secret de Neptune et d’Amphitrite pour ce qu’il va vous arriver… et franchement… je n’en dis pas plus. » En attendant la cérémonie plus éloquente, une modeste bassine d’eau attend les pilots sur l’esplanade de l’école.

Retrouvez le baptême en images ici

À suivre les discours d’Estelle Juan, Marraine et de Thomas Mc Candless, Parrain :

 

CORSICA linea recrute... Rejoignez l'aventure ! CORSICA linea recrute... Rejoignez l'aventure !

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page