Vidéos à la Une

COVID-19 : Opération exceptionnelle de rapatriement d’équipages par l’ANTHEM OF THE SEAS

Face aux multiples complications rencontrées par les armateurs pour effectuer les relèves d’équipages des navires ( fermetures de frontières, arrêt des liaisons aériennes, réglementations évoluant chaque jour, etc.), certains ont choisi de se débrouiller seuls, pour le plus grand bonheur de leurs équipages.

L’Anthem of the Seas , le second navire de la classe Quantum de Royal Caribbean, a ainsi rapatrié 3000 membres d’équipages de nationalité indienne embarqués sur différents paquebots de la compagnie de Miami à Bombay.

Face à une situation inattendue, l’armateur a mené une gestion de crise parfaitement adaptée, en tirant le meilleur parti d’une collaboration étroite entre la direction de la compagnie et  l’équipage de l’Anthem of the Seas, montrant ainsi que toutes les solutions possibles étaient mise en oeuvre pour aider  les membres de l’équipage, pour maintenir le moral, tout en assurant  la sécurité du navire. 

Félicitations à RCCL pour cette opération historique de rapatriement d’équipage jamais vue auparavant ; c’est la plus importante au monde à ce jour avec plus de 3000 membres d’équipage à bord entre les USA et l’Inde.

N.B. 24 paquebots sont actuellement en quarantaine au mouillage devant Manille, en attente de débarquement des personnels philippins ( 24 000 marins) . Face à la situation devenant ubuesque de ce confinement, le Président philippin Rodrigo Duterte a donné à son administration une semaine pour débloquer la situation, alors qu’il avait lui-même bloqué les frontières à tous ses ressortissants. Les revenus de la main-d’œuvre maritime rapporte environ U$ 30 Md à l’Etat philippin par an.

Afficher plus

Nos abonnés lisent aussi...

Bouton retour en haut de la page